JEU du "Passeport" pour la Sainteté (pour une équipe de 8 enfants au plus)

Définition : La Jérusalem céleste

C'est le pays de tous ceux qui sont auprès de Dieu (comme on dit couramment : "être au ciel"). C'est la vie avec Dieu, la vie en Dieu, avec tous les saints de tous les temps.

"Maintenant, la maison de Dieu est au milieu des êtres humains. Il va habiter avec eux. Ils seront son peuple, Dieu lui-même sera avec eux et il sera leur Dieu." Ap.21,3

Matériel

Objectif

Avec Bartimée, Paul, Ananie et mère Teresa (le jeu propose Mère Teresa, mais on peut l'adapter à un "saint" qu’on voudrait mettre en valeur), nous pourrons :

Ceci, pour arriver à la Jérusalem céleste, but de notre chemin sur terre (lecture de l'Apocalypse pour la fête de la Toussaint).

Ce jeu invite à prendre, avec Jésus, le chemin de tous les Saints que nous allons fêter à la Toussaint ; il définit une sorte de "passeport" pour la Sainteté !

Préparatifs préliminaires

Déroulement du jeu

Consignes pour chacun des 6 Stops :

  1. "Contrôle d'identité" : vérification du "Passeport" par l'animateur qui le garde jusqu'à ce que l'équipe soit arrivée au sixième Stop (*).
  2. "Prière" : l'animateur donne la carte à remplir par le "guide" de l'équipe - il lui faut écrire quelle a été la prière que leur personnage a adressée au Seigneur (*)
  3. "Parole du Seigneur " : l’animateur donne la carte à remplir - il faut écrire la Parole si importante que Jésus a dite à leur personnage(*).
  4. "Vêtement " : l’équipe rend sa première carte "vêtement", déjà coloriée, à l’animateur qui lui donne, en échange, l’autre carte "vêtement" - il s'agit, pour l'équipe, de dessiner le nouveau vêtement reçu (en réalité ou symboliquement) par son personnage après sa rencontre avec le Christ.
  5. "Confiance" : l’animateur donne la carte correspondante sur laquelle il faut écrire, entre les dessins des 2 mains, le nom de celui en qui leur personnage a eu confiance (*).
  6. " Mission" : l’animateur rend le passeport à l’équipe qui complète les dernières lignes.

Une fois franchis les 6 stops, l'équipe peut arriver à la Jérusalem céleste. La " Jérusalem Céleste ", c’est la vie avec Dieu, la vie en Dieu, avec tous les saints de tous les temps. C’est ce qu’on appelle " aller au ciel ". L’équipe y reçoit un coup de tampon () sur son passeport et la "croix" à six cases, qui récapitule le chemin suivi par chacun des "Saints", le pèlerinage jusqu’au lieu de tous les saints, jusqu’à la Jérusalem du ciel.